Jeudi 5 Juillet

Vos billets en ligne

Réservez vos places : Pass 1, 2 ou 3 jours

Billetterie

Ouverture des portes à 19h  !

– 19h30  : Stupeediotiks
– 20h15  : Slim Paul
– 21h30 : Chris Slade Timeline ( batteur du groupe AC/DC )
– After avec « The steel Tails » !!

( 15€ Ados 12-17 ans / 20 € Adultes – En ligne et sur place )

Chris Slade (batteur d'AC/DC)

Le batteur d’AC/DC a un CV énorme : il commence sa carrière pro avec Tom Jones, puis collectionne les disques d’Or avec Manfred Mann’s Earth Band, Uriah Heep, Gary Numan, The Firm avec Jimmy Page, Gary Moore, et tourne également avec David Gilmour. Chris Slade rejoint AC/DC sur le mythique album The Razors Edge. Sa puissance, sa mise en place diaboliquement métronomique et son kit avec les 2 grosses caisses latérales marque l’histoire du Rock : le AC/DC Live At Donington en est un témoignage brûlant. De retour dans AC/DC depuis 2015 après un break de plusieurs années, il propose en parallèle avec les 5 musiciens de son groupe “Chris Slade Timline” un set retraçant le côté Rock/Hard Rock de sa carrière.

Slim Paul of Scarecrow

Slim Paul aurait pu être basketteur. Dans son adolescence, le ballon prend le dessus sur
l’instrument auquel l’initient ses cousins. Mais la redécouverte du virtuose américain Jimi Hendrix
le fera déserter les « playground » pour le jeter sur une route qu’il arpente toujours, vingt ans plus
tard. Il reprend la guitare, découvre le Blues et commence à écrire en anglais, se rapprochant de la
culture musicale et politique afro-américaine.
Il pose ses valises à Toulouse en 2001 et fonde Le Mélange, sa première matrice musicale. Six
ans plus tard, avec la création de Scarecrow, il se lance dans une aventure qui le conduit sur les
plus grandes scènes de 15 pays, mais aussi en studio pour deux albums et de nombreux EPs du
groupe de Blues Hip-Hop. En parallèle, il enregistre « Weep n Moan session 1 » en 2013, suivi
deux ans plus tard de « Slim Paul’s Weep n Moan », deux EPs aux titres Folk et Blues très
personnels, souvent sombres.
Fin 2016, il part seul à New-York pour se perdre et revenir aux sources de sa musique et de son
écriture. Dès son retour, il enregistre « No Yet Man », son premier EP purement Blues, qui achève
le cycle de ces formats courts. Pour bientôt laisser place à son premier album…